Ballon 1782-1783.

***

Les Montgolfier.

 

Le Professeur Charles.

*********************************************************************************

 

                                                                                                                           

4 JUIN 1783 Coup de Tonnerre sur le Vivarais.

Sur la place des Cordeliers à Annonay,

deux frères Étienne et Joseph Montgolfier...

 

 

se préparent à envoyer dans les airs un globe de toile et de papier qui,

d'après leurs dires s'élèvera dans le ciel à la manière des grands oiseaux sitôt le plein de fumée

introduite par l'orifice central situé au bas de cette étrange machine (à l'époque on pensait

encore que la fumée bien épaisse produisait un fluide, faisant monter les ballons)

Le globe aérostatique.

Roi de Coeur. Carte à jouer "Les Montgolfières"

***

Les deux frères originaires de Vidalon près d'Annonay mais,

commune de Davézieux comme nous le montre cette flamme.

Oblitération mécanique de départ annulant le TP composé d'un timbre à date (indication du nom du département) et d'une flamme illustrée.

***

Les Montgolfier papetiers de leurs états n'en étaient pas à leurs premières expériences,

déjà le 14 décembre 1982 ils avaient lancé depuis les jardins de la manufacture de Vidalon

un globe de papier qui était monté à l'altitude de 300 m, il avait été réalisé par leurs épouses

avec le soutien de leur frère le chanoine Alexandre-Charles et de toute

la communauté des résidents de la manufacture.

Essai de Vidalon.

CPM. Éditions Canson & Montgolfier.

***

Mais revenons à ce jour historique...

Le mercredi après-midi du 4 juin 1783 en présence de 31 membres des États du Vivarais

et d'une foule considérable, les Montgolfier mettent en oeuvre le lancement de leur globe,

fait de toile écrue doublée de papier cousu et fermé par de millier de boutons,

d'une circonférence de 36 mètres, d'un diamètre de 12 mètres, un volume de 770 m3,

un feu de paille, de sarments, de laine assurent l'alimentation en fumée et en air chaud,

8 hommes pour retenir l'ensemble, un léger vent souffle du midi et soudain le globe s'élance

prend la direction du nord-est et atteint une altitude d'environ 2000 mètres,

L'aérostat place des Cordeliers.

Chromo Chocolat Guérin-Boutron.

La date du 5 juin  est une erreur que l'on retrouve souvent, est due à la retranscription

du rapport fait à l'Académie des Sciences  par Faujas de Saint-Fond qui avait lu trop vite

celui des États du Vivarais, qui disait "Jeudi matin 5 juin 1783, M. le syndic dit que

l'assemblée ayant été invité hier dans l'après-midi à assister à

l'essai..." le hier" était passé à côté pour la postérité.

***

l'aérostat flotte dans l'air une dizaine de minutes avant de retomber à 2500 mètres de son point de départ.

Le premier vol officiel d'un appareil fabriqué par l'homme venait d'avoir lieu !

Enveloppe prétimbrée Marianne de Luquet à validitée permanente jusqu'à 20 g. ou (PAP) Prêt À Poster.

***

Les savants de Paris apprennent vite la nouvelle et sont impatients de renouveler l'expérience d'Annonay,

ils organisent une souscription pour la construction d'un aérostat, C'est le physicien

Charles le savant applicateur des découvertes de l'époque qui en est chargé.

Le physicien Jacques Alexandre César CHARLES.

CPA Collection d'Art & d'Histoire E.S. Paris.

***

Le professeur contact les frères Robert constructeurs d'appareils de physiques,

mécaniciens renommés pour la découverte du secret de la dissolution de la gomme élastique,

Charles a en tête l'idée de substituer à l'air chaud un gaz encore plus léger l'hydrogène,

et fait fabriquer un globe de soie recouvert d'un enduit élastique d'un volume de 60 m3,

Le globe de soie.

Dame de pique. Carte à jouer "Les Montgolfières"

***

Produire de l'hydrogène n'était pas une mince affaire à l'époque, il fallut quatre jours

pour remplir le ballon au deux tiers, la nuit du 26 août 1783 le ballon fut transporté de

la place des Victoires ou étaient situés les ateliers des frères Robert... au Champ de Mars,

escorté par les chevaliers du guet le cortège éclairé par des porteurs de torches lui donnait

un aspect irréel, les gens superstitieux se signaient et tombaient à genoux de terreur sur son passage.

Le gonflement du ballon.

C.P.A Chocolat Lombart Paris.

***

Le 27 août 1783 à midi le ballon fut entièrement gonflé, à 5 heures un coup de canon signal

le début de l'expérience, le ballon est délivré de ses liens et devant 350.000 spectateurs s'élève

à une vitesse folle à environ 700m d'altitude, la foule ébahie applaudit à tout rompre,

le suit des yeux jusqu'à ne plus l'apercevoir, le temps était pluvieux mais quel beau jour !

Expérience du Champ de Mars Paris.

Chromo  des Grands  Magasins du Pauvre Diable de Lille.

***

L'aérostat après trois quarts d'heure dans les airs s'abatit aux abords de Gonesse,

les paysans effrayés prirent fourches, faux, les bourgeois des fusils et se ruèrent

sur la bête qui venait du ciel, quand le ballon fut lacéré, déchiré, le curé l'exorcisa,

on l'attacha à la queue d'un cheval, c'est comme cela que fini le premier ballon à hydrogène !

suite à cette frayeur un avertissement au peuple fut publié décrivant les expériences

à venir, et quelles ne comporteraient aucun risques pour la population.

Détail.

Emeute à Gonesse.

***

Faujas de saint-fond géologue, membre de l'Académie des Sciences originaire du Dauphiné

comme les frères Montgolfier, ce qui rapproche quand on est à Paris ! donc, à son instigation

l'Académie demande aux Montgolfier de refaire l'expérience d'Annonay, c'est Etienne qui

est chargé de la mission, il s'installe chez Réveillon un client qui possède une imprimerie de papiers

peints dans le faubourg Saint-Antoine avec un parc propice aux essais. Avec le concours du personnel

qualifié de l'imprimerie, un nouveau ballon de 1000 m3 fait

de toile de coton enduit de papier sur les deux faces est fabriqué,

les lettres du roi entrelacées décors l'aérostat, le 12 septembre 1783 maintenu

captif une démonstration  est faite devant une commission de l'Académie des Sciences,

mais il est déchiré par la pluie d'un orage imprévu et c'est sur un constat de demi-échec

que la commission se retire, un autre ballon est mis en construction le temps presse !

le Roi a demandé une démonstration pour le 19 septembre !

L'aérostat du Faubourg Saint-Antoine.

Dame de coeur. Carte à jouer "Les Montgolfières"

***

Les jours suivants Etienne travailla jours et nuits, aidé par le papetier Réveillon ainsi que

des physiciens renommés voulant participer à l'aventure, le jeudi 18 le résultat était là,

un splendide aérostat plus robuste plus solide confectionné uniquement de grosse toile,

le papier avait été abandonné, mais il avait gardé sa couleur bleue, les lettres et les

chiffres du Roi décoraient le ballon, sa dimension plus importante cubait 1400 m3,

nouveauté ! une cage d'osier lui a été ajoutée, le voyage sera habité !

L'aérostat "Le Réveillon"

Buvard N° 23 édité par le Haut Comité d'Etude et d'Information sur l'Alcoolisme.

***

Petite intervention pour le Comité d'Etude : Informer sur l'Alcoolisme c'est bien mais

s'informer c'est mieux, les frères Montgolfier sont montés séparément dans un de leurs aérostats :

Etienne à Paris mais le ballon était captif, bien qu'il ait

  promis à son père de ne jamais monter dans  un tel appareil. Quant à Joseph

il n'était pas présent à Paris pour les expériences,

c'est à Lyon qu'il s'envola à bord du Flesselle. Il faut choisir ne pas boire avant de

s'informer ou boire est raconter des (con...) âneries. Claude qui boit à votre santé.

***

Mais revenons à nos moutons puisque les passagers seront ; un mouton qui sera surnommé "Monte en l'air"...

TP Nouvelle Zélande 1957 Océanie. Ile du Pacifique sud-est.

***

un coq... d'ailleurs prévoyant puisqu'il porte écharpe ! ...

Ca ne lui empêchera pas d'avoir le bec cassé,

Bloc feuillet de Jersey 2005. Ile Britannique de la Manche.

***

et un canard.

TP France 1993.

***

Donc le jeudi 18 les commissaires de l'académie sont invités à une démonstration avant le

jour décisif de Versailles, mais les consignes ne sont pas respectées est c'est trois cent

personnes qui attendent dans le parc de la rue de Montreuil !  Maintenus entre deux poteaux,

relié  par un câble de quatre mètres le ballon est captif, on allume le brasier situé sous

l'aérostat affaissé, soudain il se défroisse, se relève, enfle, se soulève, quitte la terre

et se stabilise l'essai est réussi, les applaudissements claques et les

hourras se font entendrent, tout est prêt pour le jour du Roi.

Quatre des timbres représentent la scène, sauf que joseph qui présent sur les

timbres ne l'était pas durant les expériences parisiennes.

Lettre au départ de N'Djamena Aéroport, Tchad, à destination de Paris, France,  Cachet rond d'annulation à date du 15.03.1986.

***

Le vendredi 19 septembre 1783 à cinq heures du matin le cortège prend la route de Versailles

, dans la cour du château une estrade est dressée, au centre une ouverture de cinq mètres de diamètre

destiné à loger le ballon. les accessoires sont mis en places, la cage ou se trouve les animaux est reliée,

la foule arrive de toutes parts, midi sonne, le Roi, sa famille, sa suite, apparaissent et s'installent sur

l'estrade, Louis XVI se fait présenter Etienne Montgolfier.

Louis XVI.

Timbre de la Poste Aérienne du tchad. Afrique Centrale. Non reconnu par L'UPU considéré comme émission abusive.

***

Cinquante six minutes après l'arrivée du Roi un coup de feu retentit, c'est le signal, le feu est allumé on commence à remplir le ballon d'air chaud, un deuxième coup... l'aérostat est prêt à partir, les cordes qui le retenait sont lâchées, libre cette puissante machine haute comme une maison de six étages s'élève majestueusement, un faible murmure puis de plus en plus fort, soudain la foule se lâche et éclate, des cris, des pleurs, des applaudissements, des acclamations, les animaux surpris épouvantés par tant de bruits, bêle, cancane, cocoricote, rien n'y fait  ils s'envolent avec la machine, le vol durera huit à dix minutes, elle monta à 500 m environs et parcouru 3,500 Km le ballon redescendit doucement dans le bois de Vaucresson et là on compris que l'homme pouvait le faire, d'ailleurs à l'arrivée un personnage était là .., "Pilâtre de Rozier" l'histoire des Ballons ne faisait que commencer.

"L'Aérostate le Réveillon" ainsi l'avait nommé Etienne Montgolfier.

CPM. Musée des Papeteries  Canson et Mongolfier. Vidalon. Ardèche.

***

Pilâtre de rozier professeur de chimie intendant du cabinet de physique de Monsieur (Frère cadet du roi), à la recherche de notoriétés et de titres de noblesse (de Rosier n'étant que le surnom de son père du temps ou il était militaire)  se proposa pour effectuer le premier vol humain le roi refusa et proposa deux malandrins,"Comment Sir ! deux brigands auraient l'honneur d'êtres les premiers dans l'espace" sur quoi une polémique s'en suivit, la noblesse pris partis et par l'intermédiaire de la Duchesse de Polignac, gouvernante des enfants de France, gagna à sa cause  Marie-Antoinette Reine de France qui pour convaincre le Roi offrit le château de la Muette Propriété du Dauphin pour l'expérience.

Pilâtre de Rozier natif de Metz.

CPA N° 560 Lévy et Neurdein Réunis Paris.

***

La demande du Marquis D'Arlandes d'être le compagnon de Pilâtre pesa sur la décision, Louis XVI décida non pas d'autoriser le vol de ses deux intrépides mais de ne pas l'interdire, "si accident il y a je n'en porterai pas la responsabilité" pensa t'il, D'Arlandes avait fait valoir que son Ministre de la guerre lui avait souvent fait des promesses en l'air il avait alors pensé que... le plus simple c'était d'aller les chercher !

Le Marquis D'Arlandes né à Anneyron en Dauphiné, 25 Km d'Annonay.

CPM  Les Compagnons du Livre. Bétinas-07 Annonay.

***

Dès le 20 septembre Etienne entreprend la construction d'un nouvel aérostat destiné à réaliser le rêve le plus vieux des hommes voler ! le 10 octobre la fabrication est terminée, le ballon comportait une galerie qui entourait l'enveloppe, ce qui permettait à la fois de stocker du combustible et d'alimenter au moyen de fourches un brasier qui était suspendu en son milieu, un panier d'osier de chaque côté pour équilibrer le tout et sécuriser les aéronautes. Etienne décide un essai pour le 12 octobre. Ce jour là, le ballon maintenu captif par de longues cordes est prêt pour l'expérimentation, le ballon est gonflé, dans un panier prend place pilâtre de Rozier dans l'autre un contrepoids, alors commence à s'élever l'aérostat pour atteindre une hauteur de 25 m, il reste ainsi en stationnement environs quatre minutes Pilâtre exulte sans ressentir la moindre gêne, dans son rapport il confirme qu'il aurait pu monter et descendre comme bon lui semblerait et qu'aucune incommodations ni aucun troubles n'est venu gâcher sa santé.

Ce jour là Pilâtre de Rozier devenait le premier homme de l'espace.

TP de Haute-Volta. 1783. Afrique centre ouest.

***

Le mardi 14, évènement qui ne sera jamais mis en avant, Etienne Montgolfier essaye lui même son aérostat (malgré l'interdiction de son père) qui cette fois s'appellera "Le Réveillon II" pour la première ascension il la fera avec le Duc de Chartres cousin du roi, la deuxième avec Monseigneur Dillon évêque de Narbonne. Il faut dire que la fortune d'Etienne rapetissait et que pour l'heure aucun avantage pécunier, ni aucun privilège pour la papeterie n'était venu le récompenser, ni pour son frère Joseph, alors pour l'instant il se faisait des alliés influents.

La double ascension d'Etienne.

TP de Mongolie. 1982. Asie centrale.

Le vendredi 17 la même expérience sera renouvelée avec Pilâtre de Rozier devant une foule qui, ne trouvant pas d'interdictions aux entrées du parc s'infiltrait curieuse, mais le vent ce jour là gêna l'expérience et les spectateurs furent déçus.

TP du Portugal. 1983 Europe du sud-ouest.

***

Le dimanche 19 octobre 1783 devant deux milles personnes Pilâtre monte à 65 m sans feu dans le brasier.

Deuxième ascension on allume le brasier il monte à 81 m

La troisième ascension se fera avec M. Giroud de Villette adjoint de M. Réveillon qui demandera à remplacer le contrepoids dans le panier,  la descendance de Giroud de Villette réclame le privilège de la première ascension ?

Voici le document en ma possession, il date de 1933.

 

Carte offerte par M. C. Giroud de Villette petit-neveu du Premier Ascensionniste aux caisses de Secours de l'Aéronautique. 1933.

***

La quatrième ascension se fit avec le Marquis d'Arlandes, Pilâtre de Rozier ne l'aimait guère c'est peut-être pour cela qu'il accepta de faire  ascensionner Giroud de Villette avant d'Arlandes ? Parce que le Marquis dût insister auprès d'Etienne pour réaliser sa première montée ! en argumentant son implication dans la défense de son projet auprès du Roi. Quoiqu'il en soit cette journée prouva aux académiciens présents et à la noblesse présente elle aussi, que l'homme dans l'espace c'était possible.

Journée du 19 octobre 1783

Bloc feuillet Poste Aérienne de la République Centrafricaine 1983. Afrique centrale.

Je tiens à préciser que beaucoup de Pays éditeurs de timbres ont confondu les essais chez le papetier Réveillon avec la première ascension de l'homme dans l'espace en ballon libre, qui... elle, c'est déroulée au château de la Muette. L'image du dessus le prouve car elle donne la date du 21 novembre 1783 mais on est Faubourg Saint-Antoine dans le parc de la papeterie Réveillon le 19 octobre 1783.

***

Le 21 novembre 1783, nous y voilà !

Les préparatifs, estrade pour le ballon qui... déjà mis en place pend entre les deux poteaux dégonflé, combustible dans la galerie, les aéronautes impatients, Etienne qui... pas rassuré du tout demande un essai captif, la foule présente depuis bien longtemps, les observateurs de l'académie des Sciences ont déjà préparé leurs lorgnettes, le Dauphin, sa cour, la noblesse, enfin tout bien en places pour une journée historique. Etienne fait gonfler le ballon, qui sous la pression force pour monter, un coup de vent cause une déchirure sur le flan et oblige à une réparation de fortune, il est temps ! Pilâtre de Rozier monte dans sa corbeille, d'Arlandes fait de même, on lâche les cordes, l'aérostat bondit est commence à monter d'une lenteur trompeuse, la foule retient son souffle, quand les astronautes salues un hourra suivit d'applaudissements et de bravos retentissent dans le parc du château de la Muette ! ...

Le premier voyage dans l'espace a commencé.

CPSM. Collections d'Art et d'Histoire. E.S. Paris.

***

Première vision des aéronautes.

Opercule de crème à café. Suisse.

***

Le ballon prend de l'altitude  mais !

OH STUPEUR ! ... ils sont trois, peut-êtres qu'au Viêt-Nam ils n'ont pas les mêmes informations que nous ?

TP. du Viet Nam 1983, pour le deuxième centenaire du ballon monté. Asie du sud.

( je pense que par ballon monté la référence en philatélie se sont les ballons du siège de Paris en 1870)  pour l'instant c'est le premier voyage en montgolfière.

***

Mais, reprenons notre voyage l'aérostat donc, a pris de l'altitude quand soudain un coup de vent le fait changer de direction et l'entraîne sur Paris.

TP. Aérien de Mongolie 1977. Asie centrale.

Toujours le même soucis d'information, ils donnent comme date, 21 10 1783 au lieu de 21 11 1783.

***

L'aérostat a passé le Couvent de la Visitation sur la colline de Chaillot et...

TP. de la République Gabonaise. 1973 Ouest de l'Afrique Centrale.

***

Passe la Seine et se dirige vers l'Ecole Militaire,

As de piques.  Cartes à jouer "Les Montgolfières"

***

L'Ecole Militaire est là il file sur Saint Sulpice, au loin ils aperçoivent le Bois du Luxembourg,

Bloc de 4 TP de la Barbade. 1783.  Ile de la mer des Caraïbes. Amérique centrale.

***

Survol de Saint Sulpice,

TP aérien de République de Côte d'Ivoire 1983. Afrique Occidentale.

***

ils sortent de Paris, ils sont sur Gentilly, survolent le val de Bièvre,

TP. de Monaco 1783 Europe de l'Ouest.

***

Les moulins de La Butte aux cailles sont là, 16 Km ont été parcouru,

TP de France 1783 Europe de l'Ouest

***

L'arrivée se fit en douceur un cavalier les accueillirent le Duc de Chartes !

c'était la reconnaissance de la noblesse envers les premiers hommes de l'espace.

TP. du Niger 1783. Afrique de l'Ouest.

***

Les deux Héros de L'espace le Marquis d'Arlandes et Pilâtre de Rozier.

TP. Aérien de la République Centre Africaine.1783 Afrique Centrale.

***

Mais le saviez-vous... Le Marquis d'Arlandes n'a jamais été timbrifié en France, bien sur son portrait a été mis en avant sur un encart de la poste fait pour les collectionneurs mais, pas de timbre. Bien que son nom apparaisse sur un timbre de 1983, pas d'image !

Pire encore les frères Montgolfier inventeurs des aérostats mondialement connus et reconnus n'ont jamais étés timbrifiés en France, par contre la montgolfière... oui... mais sous la dénomination "Pilâtre de Rozier, Marquis d'Arlandes" 1983.

Heureusement d'autres pays... qui ! auraient bien voulu que les papetiers naissent dans leurs pays l'ont fait ! ... merci

TP de Hongrie 1971. Europe Centrale.

***

Enfin ! reprenons le cours de notre histoire, le 26 novembre 1783 la conquête du ciel continue avec le Comte Francesco Zambéccari qui... passionné ! (suivait les évolutions des inventeurs Montgolfier) fit monter un ballon hydrogène non monté à Londres, répétant l'expérience du professeur Charles et des frères Robert.

Expérience Anglaise par un Italien.

Aérogramme Italien. 1983 Europe Occidentale.

***

Entre-temps le professeur Charles et les frères Robert n'étaient pas restés inactifs, ils avaient mis en chantier un nouveau ballon à hydrogène plus gros que le précèdent 9 mètres de diamètre, le 26 novembre 1783 il est en place dans les jardins royal des Tuileries, 4 jours c'est ce qu'il fallut pour le remplir. Le 1er décembre le professeur Charles et Marie-Noël Robert s'envolent  pour un long voyage, du moins c'est ce que pensaient leurs amis puisque ils avaient approvisionné la nacelle, de champagne, couvertures, fourrures, Charles lui, plus scientifique avait doté le globe de soie caoutchouté de nombreux accessoires, tel le lest pour mieux contrôler la montée, une soupape d'échappement pour le gaz, un baromètre et un thermomètre, la nacelle d'osier était confortable avec des places assises et bien arrimée par un filet qui englobait le ballon.

Le départ de Charles et Robert.

Carte Maximum. Bicentenaire de  l'Air et de l'Espace. 1983. France.

***

Ce jour là deux cent mille personnes étaient présent pour l'envol des deux hommes, ce n'était plus un vol hasardeux mais un vol calculé, réfléchi et ce que fit ce jour là le professeur Charles est encore d'actualité en tout cas pour les ballons à gaz.

Le départ se fit à 1h45 de l'après-midi le ballon s'éleva doucement...

CPA Histoire de l'Aérostation, Collection d'Art et d'Histoire E.S.Paris.

et pris la direction du nord en laissant Montmartre à la droite des aéronautes, ensuite ils franchissent la Seine une première fois à Asnières, la repassent à Argenteuil, coupent l'Oise longtemps après à L'Ile-Adam,

TP. Aérien de République de Côte-D'Ivoire. 1783. Afrique occidentale.

***

finalement ils atterrirent dans un champs du côté de Nesles, bien sur l'inévitable Duc de Chartres était à l'arrivée accompagné du Duc de Fitz-James, ils était 15 h 45 et avaient parcourus environ 35 kilomètres, les curés de Nesles, d'Hédouville ainsi que celui de Frenoy arrivèrent entre-temps et avec le Duc Chartres contresignèrent le procès-verbal du vol. Ils ont tenu l'air pendant 2h et sont montés à plus de 3000m, ils sont détenteur et de loin, du triple record de durée, d'altitude et de distance en ligne droite.  

 

CP Histoire de l'Aérostation.

****

Mais à la surprise des spectateurs présents le professeur Alexandre-César Charles remonta dans la nacelle en laissant Marie-Noël Robert au sol, le soleil se couchait quand le ballon repris son vol et cette fois monta à 3300 m, le professeur pris quelques mesures contempla le ciel, l'immensité de l'horizon, le froid glacial de la nuit naissante le saisi, il est temps de redescendre et après une demi-heure de vol il retrouve le sol à 8 Km de son point de départ. Le professeur Charles ne remonta jamais plus dans un ballon. Et si les frères Montgolfier donnèrent leur nom aux ballons à feu (Montgolfières) les ballons à gaz seront des Charlières.

Opercule de crème à café.  Suisse.

****

Le 2 décembre 1783  vit le retour triomphal du globe aérostatique du professeur Charles et du mécanicien Marie-Noël Robert à Paris, place des Victoires,

 

CP Histoire de l'Aérostation.

Mais ! l'Académie des Sciences avait un problème à résoudre ! pour le futur ? quels nouveaux moyens de locomotions aériens soutenir air chaud ou gaz ?

 

TP de la principauté d'Andorre. 1783. Europe occidentale.

****

L'année 1783 s'achevait et une question se posait encore, et pour les diriger ?

Certains avait déjà des idées !

 

CPM éditée par le musée postal. Paris.

****

Enfin pour bien terminer l'année, le Roi Louis XVI délivra un titre de noblesse à Pierre Montgolfier le père des deux prodiges, anoblissant de ce fait toute sa descendance.

****

 

 

La suite en 1784...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires (2)

Bénédicte
  • 1. Bénédicte | 02/05/2011

Bonjour,
j'ai trouvé sur une brocante hier une boule en verre avec dedans les deux timbres sur Charles Robert et Pilâtre de Rozier. Distribué par la Direction des postes de Paris en 1983.
Votre collection de timbres est très belle.
Bonne journée

Robin Perraud
  • 2. Robin Perraud | 19/07/2009

Très bonne documentation et jolies images pour ce thème
Merci

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 11/02/2017