1914, l'année des Zeppelins.

 

Le 2 août, l'Allemagne envahit le Luxembourg et lance un ultimatum à la Belgique exigeant

le passage de ses troupes sur son sol,(Avec l'intention d'envahir la France par le Nord).

La Belgique refuse !

Armee allemande uhlans

***

Le 3 août, l’Allemagne déclare la guerre à la France et à la Belgique,

le 6 août 1914 le Z IV accomplit le premier bombardement

par des zeppelins en attaquant la place de Liège.  

Bombardement liege

***

Des moines observent le terrible effet du bombardement

de Liège par un dirigeable Zeppelin.

Moine liege

***

La défense belge parvient à endommager le zeppelin qui va s’écraser près de Bonn.

Mais ! Le dirigeable géant a tué 9 civils avant de se retirer,

les premières victimes civiles de la

Grande Guerre aérienne.

Tue 9 civils

***

La riposte Française ne sait pas fait attendre,le 8 août, le caporal aviateur Finck détruit

à la bombe un second Zeppelin basé au hangar de Frascati à Metz,

 le Z I (LZ 19 N° civil) du commandant Horn.

Perrin

La légende de la CP

fait erreur sur le nom de l’aviateur.

***

Dans la nuit du 9 au 10 août 1914, le dirigeable français Fleurus basé à Verdun pénètre

pour la 1ère fois en territoire ennemi et va bombarder la gare de Trèves, Kons-Karthaus.

Fleurus belleville

***

L'artillerie qui les confond avec des zeppelins, 

les dirigeables français souffrent plus des tirs amis que de ceux de l’ennemi.

***

Le 9 août 1914.

Le dirigeable français Conté, du capitaine Frugier, est la cible des mitrailleuses

françaises pendant 10 minutes.Il rentre à sa base avec

1 300 trous provoqués par des balles françaises.

Comte etampes

***

Le 11 août : sous le commandement du capitaine Tixier, l’équipage du Fleurus va bombarder la ligne

 Sarrelouis-Téterchen-Pange, au retour le ballon est pris à partie  près de Spincourt et lance trois projectiles

 sur la voie ferrée à la station de Hargarten, au retour le ballon est dégonflé pour être réparé :

74 balles ont percé son enveloppe. 

Fleurus verdun

***

14 août 1914 : Le lieutenant aviateur français Cesari et le caporal Prudhommeau attaquent

les hangars à Zeppelin sur le terrain de Metz-Frescaty.

P cesari

 Leurs bombes mettent le feu à la structure, détruisant les zeppelins LZ-9 et le LZ-12.

Angar metz

***

21 août 1914 : Les Zeppelins LZ-22 et LZ-23 sont abattus par le feu de l’infanterie et de l’artillerie Françaises,

durant une reconnaissance au-dessus de l’Alsace. Le LZ-22 est forcé d’atterrir en Lorraine, près de St Quirin.

Belfort lz 22

***

Le LZ-23 (Z VIII) est atteint par des projectiles d'une batterie de 75mm du 65ème

Régiment d'Infanterie Territoriale, au dessus de Badonviller.

 Il doit se poser d’urgence derrières les lignes françaises, au lieu dit « Les  ».

Badonvillers

***

L’équipage ne parvient pas à l’incendier et 4 hommes seront fait prisonniers.

Le trophée est «pillé» par les soldats français.

Trophees lz 23

Ici le pavillon de guerre du LZ-23 ( Z-8)

***

Le 23 août : le dirigeable Adjudant Vincenot effectue un bombardement sur un bivouac à Vitrimont,

auparavant il avait effectué des missions de reconnaissance ou il avait détecté des mouvements

de troupe allemande et de trains, avant d’être transféré en Artois.

Vincenot 23 08 1914

***

Lundi, 24 Août : le dirigeable français Dupuy-de-Lôme a effectué deux missions de

 bombardement en Belgique, lançant neuf obus de 155.

Ensuite il part pour Reims où il est abattu par erreur par les artilleurs français.

Dupuy de lome 24 08 1914

***

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 11/02/2017