HISTOIRE DES DIRIGEABLES.

La belle époque. 1890-1905.

***

 Le Comte Ferdinand Von Zeppelin (1838-1917).

 En 1895, le Graf (Comte) Zeppelin dépose un brevet incluant les principales caractéristiques des dirigeables

(squelette rigide en aluminium) espace pour le gaz contenu dans de nombreuses cellules cylindriques. 

P zepplin maxi 1988

***

En 1898 Alberto Santos-Dumont brésilien d'origine et parisien d'adoption,

fut le premier à voler à bord d'un ballon dirigeable équipé d'un moteur (2 cylindres à essence de sa fabrication).

Ici avec le "Santos Dumont N° 1", long de 25 m, enveloppe de soie gonflée à l'hydrogène,

 fabriqué dans les ateliers de monsieur Lachambre aérostier à Vaugirad (qui fabriqua aussi les N° 2 et 3),

inconvéniant pour les remiser, il fallait les dégonfler à chaque utilisation.

P santos dumont n 1

 ***

Dans la nacelle du "Santos Dumont n°1"

P santos dumont nacelle

***

Donc ! Il décida de construire un hangar pour les remiser (Le premier privé).

L'Aéroclub de France créé en 1898 dont il était membre fut d'accord pour lui permettre de

l'installer sur le parc aérostatique de Saint Cloud, ce qu'il fit à ses frais en 1899.

Le hangar est sur la droite.

saint-cloud-hangar-santos.gif

***

En avril 1900 monsieur Henri Deutsch De La Meurthe (Magna du pétrole)

et membre de l'aéroclub,créa un prix pour un exploit aéronautique en machine volante,

un aller retour Saint-Cloud-Paris-Tour-Eiffel-Saint-Cloud doté de 100.000 francs.

***

Un homme en Allemagne rêvait de faire voler des dirigeables rigides,

le GRAF (Comte) FERDINAND VON ZEPPELIN.

von-zeppelin.gif

 

***

La construction du premier dirigeable zeppelin commence en 1899, 

dans un hangar d'assemblage flottant sur le lac de Constance dans la baie de Manzell à Friedischafen.

 Le lieu est choisi pour faciliter la difficile procédure du départ, le hangar pouvait facilement être placé face au vent. 

Le 2 juillet 1900, le comte Zeppelin, s'envole à bord du "Lz1" au dessus du lac (Bodensee),

 parcours 6 kilomètres en 18 minutes à une altitude de 400 m puis rejoint son hangar flottant sur le lac de Constance, 

zeppelin-lz1.gif

 

Le prototype dirigeable "Lz1"  (Lz pour « Luftschiff Zeppelin ») avait une longueur de 128 m,

 était doté de deux moteurs de 14,2 ch Daimler et conservait son équilibre en déplaçant un poids entre ses deux nacelles.

Les vols suivant se firent avec des pannes de moteurs et beaucoup d'ennuis,

pour ne finir à dépasser de seulement de 3 m secondes le dirigeable "La France",

en novembre les inspecteurs militaires le déclare inapte, en 1901 Ferdinand Zeppelin ne trouva pas d'investisseurs

pour le soutenir financièrement, le Comte fut forcé de le démonter ainsi que le hangar et dissoudre la société.

***

************************************************************************* 

Pendant ce temps Alberto Santos Dumont poursuit ses essais.

  Plusieurs expérience furent faites avec les "N°4 et 5", sur son dirigeable "Santos Dumont No 5"

il tente une première fois de remporter le prix, le dirigeable de 34 m (550 m2) tombe

au bout de 40 mn dans les arbres du parc Rothschild le 13 juillet 1901.

santos-dumont-parc-rostschild.gif

Erreur sur la carte, c'est bien le "Santos Dumont N° 5" qui s'accrocha dans un marronnier du parc Rostchild.

Source. Peter Wykeham. "Santos Dumond l'obsédé de l'aviation" Editions De Trévise. 1964.

***

Le 18 septembre nouvel essai avec le «N° 6»,

Santos longchamp 2

des cordages s’emmêlent et l’oblige à atterrir à Longchamp,

le comité du Grand prix Henry Deutsch qui le suis et là à la descente.

018

*****************************************************************

1901, Louis Rozé ingénieur Centralien, construit un appareil qu’il appellera un "Aviateur".

Mi-dirigeable mi-avion composé de deux ballons de 45 mètres chacun rattachés par une nacelle de 12 m,

le tout propulsé par une hélice reliée à un moteur à pétrole.

04 septembre c'est le grand jour. Au moment de l’essai l’énorme machine se soulève

et avance un instant puis retombe. Des réparations sont effectuées. Nouvel essai le 05-09-1901 sans succès.

. "L’Aviateur Rozé" ne décollera jamais.

roze-aviateur-1901.gif

 

***

********************************************************************

 Le "Santos Dumont N°6" devant le hangar de Saint Cloud.

 

***

Santos Dumont dans la nacelle du "N°6" l'on aperçoit derrière lui le hangar avec ses portes coulissantes.

 

***

  A force d'audace et de persévérance, avec le "Santos Dumont N°6" il effectua le 19 octobre 1901

un vol de 30 mn sur la distance Saint-Cloud-Paris-Saint-Cloud et remporta ainsi le prix Henri Deutch De La Meurthe :

100.000 francs qu'il distribua par moitié à ses ouvriers et à une association de nécessiteux.

 

Santos tour eiffel 2

Sur la carte il est dit le Santos Dumont N° 7. En réalité c'est le N° 6 et le 19 octobre 1901 et pas mars 1902

(L'éditeur... à côté de la plaque)

***

***********************************************************

 Titillé par les succès de Santos Dumont, Monsieur Henri Deutsch De La Meurthe décida de construire un hangar

à coté de celui du Brésilien, ce qui fut fait en 1901, en 1902 il y fit fabriquer "La ville de Paris" par l'ingénieur Victor Tatin. 

Santos Dumont pensa que M. Deutsch De La Meurthe et M. Tatin avaient copiés son modèle ce qui lui fit dire

<C'est la copie conforme du "N° 6">, pour éviter "l'espionnage" il fit construire un autre hangar à Neuilly. 

  "La Ville de Paris"

 

***

 En décembre 1902 Victor Tatin exposa le dirigeable " La Ville de Paris" au salon de l'automobile de Paris,

***

*****************************************************************

Voulant lui même participer au progrès de la locomotion aérienne, M. Deutsch De La Meurthe en 1902

commanda à M. Surcouf constructeur aéronaute réputé et avec le concours de M. l'ingénieur Kapferer,

un grand navire aérien, ce sera un nouveau "Ville de Paris".

ville-paris-belle-jardiniere.gif

***

Dans le même temps il acquit une ancienne sablière abandonnée, dans le secteur de

Sartrouville sur la commune de Montesson (Actuellement Carrefour) et y fit édifier

un immense hangar de 65.50 m de longueur, 11 m de largeur et de 16 m sous faîtage.

Le "Ville de Paris I" en 1904 dans son hangar.

 

***

Fin 1904 le dirigeable subit un grave accident le jour de son inauguration, il devient inutilisable !

Le "Ville de paris II" sera mit en construction dès 1905.

***

********************************************************************************

 Mais il n'est pas le seul à entrevoir la possibilité d'un immense marché, surtout si les militaires...

Si intéressent ! De ce fait les frères Lebaudy riches industriels dans les raffineries du sucre,

décident de devenir constructeurs de dirigeables... Peut-être qu'à l'avenir ?

Ils pourraient transporter dans toute l'Europe des charges importantes !

(Déjà en Allemagne monsieur Zeppelin !) Possédant une partie des bois de Moisson,

ils décidèrent de construirent un hangar avec ateliers, afin d'y expérimenter des ballons dirigeables semi-rigides,

les travaux débutèrent début août 1901, le 5 novembre 1901 le hangar est achevé.

hangar-moisson-ateliiers-aeronautiues.gif

 ***

Un des ateliers des ballons dirigeables à Moisson.

***

*********************************************************************************************

Fort de son succès Alberto Santos Dumont fut invité dans de nombreux dîners Parisien et en Angleterre,

fin 1901 il reçu une invitation de Monseigneur le Prince de Monaco et Alberto se dit que le moment était venu de se reposer,

il accepta l'invitation mais exigea de continuer ses recherches sur la manière de naviguer dans les airs,

il se fit construire un hangar aux Condamines et les essais reprirent début 1902. 

Le 14 février le "Santos Dumont N°6" effectue son dernier voyage pris dans une rafale de vent,

le dirigeable se disloqua partiellement, Alberto Santos Dumont décida de le dégonfler et le dirigeable tomba dans l'eau,

Alberto fut secouru mais c'était la fin du beau dirigeable.

Le départ du "Santos Dumont N°6" avant L'accident.

santos-monaco.gif

 

***

***************************************************************************

 1902. Le brésilien Sévero construit un hangar près des ateliers Lachambre spécialiste en construction de ballons,

Le 12 mai 1902. Le "Pax" sous le hangar.

severo-hangar-pax-1902.gif

***

Le dirigeable "Pax"" avant le départ 12 mai 1902.

 

***

Le dirigeable "Pax" qui survol Paris le 12 mai explose, tuant son pilote Severo et son mécanicien Saché, 

on retrouva leurs corps sans vies sur la chaussée de l'avenue du Maine.

Le Brésilien avait fait installer les moteurs trop près de l'enveloppe, erreur fatal. 

12 mai 1902. Catastrophe du Pax.

***

***********************************************************************************************

Construit en 1902 le dirigeable "Le Jaune", fut assemblé dans les ateliers de Billancourt du constructeur Surcouf

sous la direction de l'ingénieur Julliot, c'est le type semi-rigide à armature métallique,

dirigeables de 2284 m3 il a une enveloppe jaune ce qui lui valu son surnom. 

Le ballon a été expérimenté au parc Lebaudy de Moisson (Seine-et-Oise),

piloté par M. Juchmès lors de son vol du 12 novembre 1903,

 décollant de Paris il rejoint Moisson (62 Km) en 1h40. 

 

 ***

  Le 20 novembre alors que... De Paris se rendant à Chalais-Meudon au parc militaire,

le vent le jette contre un arbre l'enveloppe est déchirée, qu'importe !

Ils en reconstruisent un plus puissant, en 1904 "Le Jaune II".

lebaudy-jaune-2.gif

***

************************************************************* 
Entre 1904 et 1905 Santos Dumont éprouva le besoin de se reposer
, d'avoir d'autres distraction, il se mit au tennis, il continuait quand même à dessiner et élaborer des projets,
construisait des modèles d'essais, mais rien ne sortait de l'aérogare nom donné à son hangar de Neuilly,
sauf la petite "baladeuse" pour les promenade à Paris ou les "N°7" et "N°10" pour de courts vols d'essais.

Ici avec le N°10. 

***

***********************************************************************************

Après l'échec du "LZ I" le comte Zeppelin doit attendre trois ans pour construire

un autre appareil le "Lz II", malheureusement il ne fera qu'un seul voyage qui ne satisfera personne,

ni les observateurs, ni le Comte lui même, incapable de lutter contre le vent presque démonté à son retour d'essai,

il le fit détruire rapidement on était en 1905.

zeppelin-lz-2.gif

***

************************************************************************

 Les frères Lebaudy prêtèrent l'aérostat "Le Jaune II" au ministère de la Guerre en 1905

il devient "Le Lebaudy III", il est remis aux militaires au camp de Chalon,

il était partit de Moisson le 6 juillet 1905. Manquant de chance, le jour même de son arrivée un ouragan

balaye la plaine arrachant le dirigeable des mains des militaires qui essayaient de le maintenir,

projeté contre des arbres son enveloppe se déchire...

camp-chalons-jaune.gif

***

lebaudy-ouragan-6-7-1905-2.gif

***

Il fut décidé de le réparer et que les essais continueraient, par la suite le dirigeable fut transporté à Toul.

***

 Camp de Chalons le hangar du dirigeable.

***

On reconstruit le "Lebaudy" à Toul place forte ou le dirigeable était destiné,

on augmente sa capacité et devient le "Le Lebaudy IV"

il restera connu sous le nom de "Le Jaune".

***

Le hangar à dirigeable de Toul.

***

Autre vue du nouveau hangar construit sur le terrain de manoeuvre de Dommartin.

hangar-nouveau-toul.gif

***

Installation pour la fabrication du gaz hydrogène.

parc-toul-fabrication-gaz.gif

***

La rentrée au hangar.

jaune-toul-hangar.gif

***

************************************************************************************

Le comte Zeppelin est tenace, en 1905 il reconstruit un autre dirigeable avec les parties du "Lz II"

qui étaient encore utilisables, il est plus petit mais avec des moteurs plus puissants se sera le "Lz III".

zeppelin-lz-3-16-01-08-1.gif

***

*************************************************************************

 Thomas Baldwin mis au point le dirigeable "California Arrow", mais trop lourd pour le piloter lui mème

il fit appel Roy Knabenshue pour effectuer le premier vol à Oakland le 3 aôut 1904. 

 Le voici ici à l'exposition de Saint-Louis en 1905, en 1908 l'armée américaine acheta

le "Thomas Baldwin modèle 1908" équipé d'un moteur Curtiss.

 Sur la carte postale il sagit bien du "California Arrow" qui n'a jamais été militaire.

 

***

***********************************************************************************

Roy Kanbenshue construisit à Tolèdo plusieur dirigeable,

il fit des démonstrations dans les meetings aériens.

Le voici avec le" knabenshue N°1" en 1905.

***

******************************************************************

 Le 25 août 1905 Santos Dumont se rend à Trouville et combina vacances et essais,

un hangar fut monté sur la plage et le "N°14" pouvait commencer les essais, i

ls se déroulèrent sans incidents et 15 jours plus tard l'équipe regagna

Paris et le "N°14" fut ajouté à la "Flotille" de l'aérogare.

santos-trouville.gif

***

********************************************************************

Du 8 octobre au 10 novembre 1905 le "Jaune" effectua une dizaine d'ascensions,

le 24 octobre le ministre de la guerre M. Berteaux y participa et en fut pleinement satisfait,

l'armée décida donc de commander un dirigeable à M. Lebaudy ça sera le "PATRIE", 

jaune-toul-ministre.gif

***

***

En 1906 le "Lebaudy IV" fut offert à l'armée et devient le premier dirigeable militaire.

La nacelle.

lebaudy-nacelle-toul.gif

***

Fin 1907 il fut entreposé au parc aérostatique de Chalais-Meudon,

lebaudy-parc-chalais-meudon.gif

***

Il servit de ballon école de 1908 à 1909 avec comme commandant le capitaine Bois.

lebaudy-jaune-instruction-chalais.gif
***

******************************************************************************

 

Suite. La belle époque 1906-1908

 

 

 

    

Commentaires (2)

rubens heredia - zanetti
  • 1. rubens heredia - zanetti (site web) | 04/12/2016
Bonjour. Je suis du Brésil et je commence un projet de construction d'un musée à Alberto Santos-Dumont. Soyez fasciné par les photos que vous avez montré ici et pour cette raison je contacter pour savoir si casulamente serait quelqu'un d'entre vous qui voudraient participer à des recherches sur Santos-Dumont moi. Par exemple, je voudrais retrouver les parents de la mécanique qui travaillaient pour lui. Aussi, je voudrais essayer de trouver des photos inédites - s'il vous plaît. Je laisse mon Mob. 55 (11) 99545 ​​9915, cordialement ... Rubens Herédia, présentateur de télévision - Drt 34158 / São Paulo.
Angileramen
  • 2. Angileramen | 28/01/2012
je trouve ce site très bien fait.
Bravo à son "papa" ^^
Malheureusement, je n'ai pas trouvé ce que je cherchais, mais le site n'était pas fait pour y répondre...
En tout cas Bravo !!!!!
Lâya

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 13/03/2017

×