La belle époque. 1908.

 

 Histoire des Dirigeables.

 

***

 Une énigme ! Cette carte a été envoyée le 26 janvier 1908, donc le dirigeable mixte "Malécot"

du nom de son constructeur Louis Malécot, a certainement été construit en 1907, mais !

Pas de trace dans les chronologies, dans les livres, sauf qu'il fait sa première sortie en août 1908

sur les légendes des CP, et Gérard Hartmann spécialiste en la matière le fait sortir le 17 octobre,

son hangar en toile n'est fait que pour l'abriter, il n'a pas été construit là !  

Mais... Il est là pour faire des essais ! Et chose curieuse il a un moteur Argus 40HP alors

que plus tard il aura un moteur Buchet de 24HP.

Qui m'en dira plus ?

***

Avec le moteur Buchet 24HP sur le champ d'aviation d'Issy-les-Moulineaux.

***

****************************************************************************

La carrière aérienne de Lincoln Beachey a commencé en 1900, avec des ballons sphériques gonflés au gaz,

entre 1905 et sa mort en Mars 1915, Lincoln Beachey a donné des expositions aériennes dans

presque tous les États-Unis, ainsi que le Canada, Cuba, Puerto Rico et au Mexique.

Le dirigeable Beachey Airship le 14 février 1908 à l'exposition de Jaksonville (Floride, E.U.)

beachey-airchip-1908.gif

***

 *********************************************************************************

  Début 1908 création de la société "Astra" par M. Deutch De La Meurthe et

absorption des Etablissements "Surcouf". Les directeurs techniques en seront Edouard Surcouf et Kapferer,

 ils feront construirent deux hangars, un dans le parc de la Chiennerie à Nançy un autre à Trilport Beauva

l proche de Meaux. L'idée étant de créer une ligne aérienne entre Paris et Nançy à l'occasion

de l'Exposition Internationale de L'Est qui devait se tenir à Nançy du 1er mai au 31 octobre 1909.

Celui de Trilport-Beauval sera fabriqué par A.Michelin constructeur, 115 Rue de Bagnolet. Paris.

hangar-beauval-construction-michelin.gif

***

Le premier client de la société Astra sera le Ministère de la guerre il commande un nouveau

ballon militaire le "Colonel Renard". De ce fait l'armée assurera la garde des hangars ou seront

construits les dirigeables militaires comme on le voit sur la carte postale.

Campement militaire au pied du hangar aérostatique de Trilport-Beauval.

***

************************************************************************************

 Le 15 janvier 1908 à 9h. 47, le dirigeable "Ville de Paris" s'élevait de l'aérodrome de Sartrouville

en direction de l'Est, à 3h 30 alerte... Un robinet de décompression se brise, M Kapferer

le pilote décide de faire escale pour demander une pièce de rechange à la voiture militaire

qui accompagne le dirigeable par la route, c'est vers Walmy que l'opération se déroule et

que la réparation s'effectue, à 5h 50 le pilote décide de continuer malgré la nuit qui arrive,

le voyage durera 10h 54 à l'arrivée il fut acclamé formidablement par la population.

ville-paris-couleur-verdun.gif

***

Sa première ascension à Verdun.

ville-paris-prem-ascens-verdun.gif

***

Quatre ans après il était toujours à Verdun.

Le "Ville de Paris" dans son hangar de Belleville.

***

 La garde et le ballon remisé.

***

Gros plan sur la nacelle et les hélices.

ville-paris-nacelle-helices.gif

***

 **********************************************************************************

Début 1908 la société Clément Bayard fabriquant d'automobiles, se lance dans la construction

aéronautique avec comme superviseur l'ingénieur aéronaute Louis Capazza, dans le but de vendre

sa production en France et dans le monde. M. Clément commande chez Astra un grand dirigeable

de 3500 m3 destiné aux militaires baptisé "Clément Bayard N°1".

 

***

*******************************************************************************

Toujours en 1908, grande année pour l'aérostation.

  A Courbevoie le Baron Edmond De Marçay et l'ingénieur Kluytmans ont conçus un nouveau dirigeable,

avec pour adjoint technique l'aéronaute Paul Leprince qui en a assuré la construction.

Ce petit appareil a pour particularité ses hélices qui sont placées au centre,

il ne marquera pas les esprits et sera cité comme simple curiosité.

***

******************************************************************************

Le 05 mars 1908 fondation de la société "Zodiac" par le Comte Henry De La Vaulx à Saint-Cyr-L'Ecole

et fusion avec les Ateliers Aérostatique de Maurice Mallet, construction de Hangars pour dirigeables, l

es Aérostats auront pour caractéristiques d'êtres démontables.

Saint-Cyr L'Ecole on distingue les hangars au début du champ d'aviation.

***

***********************************************************************************

 Courant 1908 le Zeppelin "Lz III" est livré à l'armée, ce sera le premier

des trente quatre zeppelins mis en service par l'armée.  

zeppelin-lz-iii-1908-monde.gif

 ***

 Il prendra le nom de "Z I" et servira de dirigeable école 

jusqu'en 1913, année où il sera ferraillé. 

zeppelin-lz-iii-1908-1010-gif.gif

 ***

 Alors que le "Lz3" continue ses essais, la construction du "Lz4" commence aussitôt

et il fait son premier vol le 20 juin 1908, tandis que les ateliers passent sous le contrôle de l'état. 

zeppelin-lz-4-sepia.gif

 ***

Les autres vols qui suivent sont très satisfaisants, un vol de 12 heures ("voyage suisse")

le 1er juin 1908 et le vol du 3 juillet 1908 qui aura l'illustre prestige d'avoir, comme passager

l'Empereur Guillaume II et son épouse pour un vol au dessus du Lac de Constance.

Ce vol est hautement symbolique car il montre la confiance que porte l'état

à l'entreprise du Comte von Zeppelin.

zeppelin-lz-iv-1908-guillaume.gif

***

Chaque zeppelin a ses particularités. L'équipe d'ingénieurs de chez Zeppelin, toujours

à la recherche de nouvelles solutions adoptent deux types de gouverne sur le "Lz IV", 

la première sera rectangulaire et plutôt réduite. 

zeppelin-lz-iv-1908-gouverne-1gif.gif

 ***

 La seconde sera plus grande et de forme arrondie,

le nouveau modèle Zeppelin est né.

zeppelin-lz-iv-1908-gouverne-2f.gif

 ***

   Le comte Zeppelin pense pouvoir réaliser

des vols de plus de 24 heures. 

zeppelin-lz-iv-1908-n-m.gif

 ***

  Un vol est prévu pour le 4 août 1908, une boucle de 700km Manzel-Strasbourg-Manzel

devrait pouvoir être réalisé. Ce jour là alors que le "Lz IV" approche Stuttgart

une panne de moteur le force  à se poser dans une prairie au sud d'Echterdingen. 

zeppelin-lz-iv-1908-stuttgart.gif

  ***

 Une fois au sol le dirigeable est amarré à l'aide du grappin central, là ! Un coup de vent arrache

l'aéronef de son amarre dans l'après-midi du 5 août 1908, il s'écrase ensuite contre un arbre,

l'hydrogène soudain libre explose prend feu et le dirigeable brûle rapidement. 

zeppelin-lz-iv-1908-stuttgartf-catastrophe.gif

 ***

 Le Comte Zeppelin quitte les lieux ruiné, brisé, fatigué, l'Entreprise Zeppelin enregistre

un sérieux coup d'arrêt.    Un spectateur dans la foule décide de lancer une collecte,

les allemands nationalistes ne peuvent songer à l'élimination de ce qui fait la fierté de leur

peuple "La maîtrise de l'espace aérien", la collecte de fonds permit de lever 6 millions de marks,

qui furent utilisés pour créer la "Luftschiffbau-Zeppelin GmbH" et une Fondation Zeppelin.

***

***********************************************************************

 

Pour compenser la perte du "Patrie", le Gouvernement Français a commandé

chez Lebaudy un dirigeable semblable qui sera nommé... "République".

republique-chocolat-louis.gif

***

Le dirigeable terminé, ils purent commencer les essais le 24 juin 1908.

La sortie du hangar de Moisson. 

***

L'appareillage précédant ses premiers essais de marche.

***

Une douzaine d'ascensions sont à mettrent au compte du "République"

avec comme pilote M. Juckmès, M. Ray mécanicien, M.Juliot l'ingénieur et M. Lebaudy

qui était de toutes les ascensions.

 ***

Les essais terminés par les civils, il ne reste plus qu'à rejoindre Chalais-Meudon

pour valider les essais définitifs de recette, le parcourt par Mantes et Versailles

d'environ 65 Km sera parcouru en 1h 22mn sans incident, avec comme équipage le capitaine Bois,

capitaine Marchal, lieutenant Lenoir, et les sous-officiers mécaniciens Vincenot et Réau.

***

******************************************************************************

Nous retrouvons notre "Malécot" sortant d'un hangar en bois le 20 août 1908 à Issy-Les-Moulineaux ,

cet appareil était du type mixte ce qui veut dire que ! Quand il est au repos

il n'a pas de force ascensionnelle, il ne peut monter que lorsque les propulseurs sont mis en marche,

l'air vient frapper en dessous des surfaces rigides (véritables ailerons) une composante de soulèvement.

***

Les essais du Malecot furent assez peu encourageant, tout ce qu'il fit de mieux

c'est un voyage d'Issy-Les-Moulineaux à Vincennes avec retour à Issy par Saint-Ouen où il dut faire escale,

Asnières, Saint-Cloud, le Bois de Boulogne, Passy et Auteuil de 9 heures du matin à 4 h.30 de l'après-midi.

***

Le "Malécot" au-dessus de Paris.

***

***

********************************************************************************

 Septembre 1908 construction d'un hangar par la Société "Astra" anciennement "Maison Surcouf",

sur le terrain de manoeuvre et champ d'aviation d'Issy-les-Moulineaux.

***

****************************************************************************

Le 05 octobre 1908 avec à son bord les capitaines Crocco et Ricardo le mécanicien Laghi,

le Dirigeable militaire italiens "Crocco-Ricaldoni" commence les essais qui sembles

très satisfaisants autour du lac de Bracciano. 

****

*************************************************************

Le 28 octobre 1908 l'Astra "Clément Bayard" fait ses premiers essais à Sartrouville,

dans la plaine de Montesson où il est garé, mesurant 56,25 m et 10,58 de diamètre

c'est le plus gros dirigeable mis en service en France.

Il réalise un parcourt Montesson, Saint-Germain, Maisons-Laffite,

***

Le hangar du dirigeable Astra "Clément-Bayard" est le même que celui qui abrita le "Ville de Paris",

dans l'attente que M. Clément fasse construire ses propres hangars qui lui permettrons

de réaliser la construction de ses Dirigeables, sans passer par

une autre société comme le fut le "Clément Bayard",

 

***

Le dirigeable était doté quand même de moteurs Clément Bayard,

moteurs sortis des usines de fabrication automobiles.

Le voici saluant les usines Clément à Levallois-Perret.

***

********************************************************************************** 

Début novembre 1908 M. Clément fait ériger un hangar par G. SOHIER constructeur

à Paris pour ses dirigeables à Issy-les-Moulineaux.

hangars-issy-les-moulineaux-carcasse-sohier.gif***

Il sera situé à proximité du hangar de son concurrent "Astra". 

***

Sa forme caractéristique (toit arrondi)

et la même que celui qui se construit à Breuil Oise. 

hangars-issy-les-moulineaux-inondation.gif

***

La construction du hangar de Breuil dans l'Oise rapproche M. Clément qui lui habite Pierrefonds

et c'est à breuil qu'il construira l'usine qui fabriquera ses prochains dirigeables...

Mais ! C'est à Issy-les-Moulineau que la plupart des essais s'effectueront.

hangars-breuil-clement-bayard-echafaudage.gif

***

***

*********************************************************

Le 01 novembre 1908 le "Clément-Bayard" effectue un raid

Montesson-Sartrouville-L'Ile-Adam-Compiègne-Pierrefonds-Ermenonville-Pantin,

traversée de Paris en remontant les Champs Elysée-Auteuil-Chatou-Sartrouville

en un peu moins de 5 heures record de France en circuit fermé.

***

Au-dessus de Pierrefonds, dans le fond le magnifique château,

le "Clément Bayard" vire est se dirige sur Ermenonville.

***

Le 04 il effectue un périple de 55 Km autour de Paris en 1 heure.

Le "Clément-Bayard" au-dessus de la mairie de Levallois-Perret. 

***

Le 18 il réalise le grand tour de Paris, 140 Km en 3 heures.

Le dirigeable passe par Charenton pour retourner à Montesson.

***

****************************************************************************

Le 28 toujours en novembre 1908, la "Société Zodiac" basée à Saint-Cyr

lance son premier dirigeable le "Zodiac I" petit dirigeable de 30 m pour 700 m3,

démontable et se transportant sur une charrette attelé d'un cheval (camion) ou pour

les voyages plus long simplement en train. Construit pour

" Le Petit Journal " c'est le premier dirigeable publicitaire,

***

Le comte Henry De La Vaulx écrit dans...

"Le Triomphe de la Navigation Aérienne" en 1911.

Librairie Illustrée, Jules Taillandier Éditeur, Paris. 

"Le zodiac II" ne différait que par son volume légèrement augmenté (800m cubes),

ces deux aéronats liliputiens, garés sous le hangar que la société a fait édifier à Saint-Cyr,

firent à Paris et à divers point de la France, notamment à Rouen et à Mâcon, toutes une

séries d'excursions  aériennes avec retour au point de départ et évolutions variées,

sans le moindre incident. On les transportaient par chemin de fer sur le lieu de

l'expérience et trois heures après leurs arrivées, ils étaient prêts à prendre l'atmosphère.

Néanmoins le "Zodiac I" et le "Zodiac II" ne pouvaient se prêter qu'à des ascensions

assez courtes, ce qui s'explique aisément par leur cube très réduit."

    Mâcon fêtes des 29, 30, et 31 mai 1909.

zodiac-petit-journal-macon-1909.gif***

Ici à Rouen du 18 juin au 21 juin 1909.

***

****************************************************************************

 

Le 28 novembre 1908 le "Clément-Bayard" continue ses essais,

il survol Paris

***

et le Fort du Mont Valérien, 35 Km en 55 mn, 

 

le 29 il survol Maisons-Laffitte,

depuis le 28 octobre il aura effectué 19 raids.

***

*************************************************************************

Pendant la construction de l'Astra "Clément-Bayard" la "Société Astra" a mis en chantier

un autre dirigeable "Le Ville de Bordeaux" réplique exact du premier nommé, il fut exposé

en décembre à Paris au Salon Aéronautique comme dirigeable de guerre, avec comme

armement 2 mitrailleuses Hotschkiss. Très admiré il ne trouva pas preneur, fut remisé,

transformé et connu une autre carrière comme dirigeable commercial

et touristique sous un autre nom, le "Ville de Nancy".  

***

****************************************************************************

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 11/02/2017

×