HISTOIRE DES DIRIGEABLES

***

Enrico Forlani conçu dès 1900-1901 un dirigeable, mais qui ne réalisa son premier vol le 07 février 1909.

"Le Léonardo Da Vinci". 

Merci à Jean-Pierre Lauwers pour les renseignements.

***

*************************************************************************************

Le 18 février 1909 mise en service du "Parseval PL3" après le septième

vol il passe de 5600 m3 à 6600 m3, puis en juin il rejoint Francfort pour l'Exposition Internationale

de Locomotion Aérienne, ou des transports de passagers seront effectués, le dirigeable peut emporter

sept passagers plus quatre hommes d'équipage, du sept août à fin octobre il fera 74 voyages.

Acquis par l'armée Prussienne début 1910, il s'appellera "Parseval PL3/PII" et sera stationné en Saxe

à Bitterfeld, le 16 mai 1910 alors qu'il effectue une reconnaissance au dessus du lac de Goitzsche

une tempête le précipite dans le lac.

Fin du "PL3/PII".

parseval-1909-pl3.gif

***

*****************************************************

 Du 1 mai 1909 jusqu'au 31 octobre, s'ouvre à Nancy l'Exposition Internationale de l'Est,

la "Société générale transaérienne" filiale de la "Société Astra" y a fait construire un hangar

au parc de la Chiennerie pour son dirigeable "Ville de Nancy". Le dirigeable construit pour

les excursions aériennes, la société avait espoir de créer une ligne régulière Paris-Nancy-Paris.

Le remaniement du Dirigeable "Ville de Bordeaux" (n'ayant pas trouvé d'acquéreur au salon de décembre à Paris)

qui pour l'occasion devient le "Ville de Nancy" a du retard, il ne sera pas là pour l'ouverture...

Mauvais début pour un aérostat à but commercial !

 Le hangar en bois de la Transaérienne du parc de la Chiennerie à Nançy.

 

nancy-hangar-chiennerie-1908-1.gif
***
 
*********************************************

5 mai 1909 à Berlin ascension du dirigeable "Gross II" à Tegel devant les député du Reichstag,

le vent plus fort que la vitesse du ballon, il doit atterrir au bout de 5mn.

gross-ii-carte-14.gif

***

************************************************************************

 Le 11 mai 1909 le "Zodiac III" montre le bout de son nez à Saint-Cyr pour des essais de stabilités,

pilote le Comte De La Vaulx, mécanicien Clerget, c'est la troisième réalisation de chez "Zodiac"

plus gros que les deux précédents, mais toujours démontable.

***

Toujours le 11 il réalise un circuit Saint-Cloud-Auteuil-Chalais-Meudon, ou ils seront reçus

par le capitaine Bois et M. Mallet patron de la Société "Zodiac".

***

***************************************************************************

Courant mai le dirigeable "République" qui était dégonflé et remisé à Chalais-Meudon est de nouveau gonflé

et apte à reprendre du service en vue des manoeuvres militaires d'automne,

de petits vols au-dessus de Paris furent réalisés.

***

Le "République" passe au-dessus de Montmartre.

***

Au-dessus des Buttes-Chaumont

Pendant la campagne d'été juin-juillet, il réalisa une douzaine d'ascensions sans accroches ni pannes notoires.

***

********************************************************************************

Le 26 mai 1909 en Allemagne, le Zeppelin "Lz V"  réalise son premier vol,

commandé par l'armée allemande le 5 août 1908.

Quand les essais finiront et sera receptionné, il prendra le nom de "Z II".

zeppelin-lz-v-26-mai-1909.gif

 ***

***************************************************************************

Le 29 mai 1909 le dirigeable Lebaudy "Russie" (même type que le "Patrie" ou le "République")

commandé par le Tsar de Russie Nicolas II en 1908, réalise son premier vol à Moisson avec

un équipage de 7 hommes, envoyé à Saint Petersbourg il servit à l'instruction des aérostiers russes.

***

*******************************************************************************

Le 30 et 31 mai 1909, le Zeppelin "LzV" alors qu'il execute un vol d'endurance exigé par l'armée (24h en l'air)

une panne de carburant l'oblige à se poser dans les environs de Goppigen, il venait de faire 1200 Km en 37h.

Une fois amarré le grand ennemi des Zeppelins "Le Vent", envoya une bourasque si puissante,

que le dirigeable arrache ses amarres s'envol et va s'encastrer dans un poirier,

tout l'avant est détruit les ingénieurs décident de le réparer, une entreprises du nom de Schuler Kuebler de Goppigen

envoie ses ouvriers réparer la pointe, en 28 heures amputé de 20% de sa longueur

le Zeppelin pouvait regagner sa base de Friedrichshafen. 

zeppelin-lz-v-goppigen-poirier.gif

***

Le Zeppelin arrivant à sa base du Lac de Constance.

zeppelin-lz-v-goppigen-retour-lac.gif

***

************************************************************************

Léonardo Torrès Quevedo ingénieur espagnole présente en 1902 à l'académie des sciences de Madrid et de Paris,

un nouveau système de suspension de nacelle, il sera employé par différent pays dont l'Allemagne pour ses Zeppelins,

il construit avec l'ingénieur capitaine Alfredo Kindelan Duany le premier dirigeable militaire espagnole

qui sera mis en sevice le 14 juin 1909. 

***

**************************************************************************************

Le 27 juin 1909 enfin terminé... C'est le premier vol du "Ville de Nancy" autour du hangar de SartrouvilLe,

des essais sont nécessaires pour assurer des vols commerciaux, il ne rejoindra Nancy qu'au mois de juillet. 

 

***

*********************************************************************************

1908 Robert Goldschmit et son complice Ernest Solvay dressent les plans du premier dirigeable Belge,

il est fabriqué par Louis Godard célèbre aéronaute français, le 28 juin 1909 il effectue son premier

vol d'essai, le 4 août 1909 le dirigeable baptisé "Belgique" est prêt le 05 il survol Bruxelles dans un vol triomphale. 

***

 Le "Belgique" est stationné à la limite de la ville d'Anderghem

dans le Brabançon région Bruxelles-Capitale. 

 ***

 A la demande de Goldschmit qui était ami avec le peintre Spilliaert, plusieurs dessins et

tableaux furent réalisés pour immortaliser le dirigeable est son hangar. 

 ***

 *********************************************************************

Commandé par les militaires en 1908 le dirigeable "Colonel Renard" est achevé en juillet 1909.

 Avec le "Colonel Renard" le type dirigeable "Ville de Paris" devient le type "Astra". Le "Colonel Renard"

est amené à Beauval il est gonflé pour la première fois le 13 juillet 1909 et réalise son premier vol.

 Hangar du parc aérostatique de Beauval.

***

Les essais se font sous la conduite de M. Henry Kapferer, c'est le premier dirigeable

réalisé pour le compte de l'armée Française par la société Astra.

Je me pose la question ? Que fait là M. Clément ? Sur la carte postale il s'agit bien du "Colonel Renard"

qui est le dirigeable "Astra N°5" !  Et le site est bien celui de Beauval !

Je pense que l'éditeur a confondu le "Clément-Bayard I" et l'Astra N°4 frère du "Colonel Renard"

pensant que c'est lui qui avait construit ces dirigeables !

*** 

*****************************************************************************

De juillet à octobre 1909, se déroule  l'Exposition internationale de l'aéronautique

 (Internationalen Luftschiffahrt Ausstellung) à Francfort sur le Main en Allemagne.

exposition-1909-francfort.gif

***

Le Zeppelin "LzVI" qui a réalisé son premier vol le 25 Août 1909 est présent à l'exposition.

zeppelin-lz-vi-francfort-1909.gif

***

*****************************************************************************************

 Le 14 juillet 1909 la revue des troupes se passe à Longchamp, les Dirigeables défilent en tête.

Le "Ville de nancy" pas militarisé et derrière le dirigeable militaire "République", la Société Astra montrait ses capacités. 

***

*******************************************************************************

Juillet 1909... Les premiers vols touristiques du dirigeable Astra "Ville de Nancy" à l'Exposition Internationale

de l'Est ont commencés. Beaucoup de monde pour ces premiers vols.

nancy-monde-devant-hangar-chiennerie.gif

Le dirigeable peut embarquer dans sa nacelle 14 personnes,

il y a du monde pour découvrir Nancy et ses environs, c'est la première fois que se réalise un vol touristique en France,

la "Compagnie Générale Transaérienne" (fondé le 10 octobre 1909),

ancêtre de ce qui deviendra "Air France",  sera à l'origine de cette première.

***

Les candidats aux excursions furent nombreux, le dirigeable arrivé trop

tard ne réalisa pas une bonne saison,  

***

******************************************************************************

2 août 1909, sortie officiel du "Zodiac III", c'est le type même de la vedette militaire aérienne,

ce ballon plus puissant que les deux précédents jauge 1400 m3,

il garde cependant le caractère particulier d'être démontable.

***

********************************************************************************** 

Août 1909, les préparatifs de la Grande Semaine d'Aviation de Champagne de Reims s'accélèrent,

tout doit êtres prêts pour le 22, sur la CP le grand hangar qui doit abriter les dirigeables se termine.

***

Reims du 22 au 29 août 1909, le 1er meeting mondial d'aviation est organisé
 
sous le nom de "Grande Semaine d'Aviation de Champagne", soutenu par la ville de Reims et
à l'initiative des Grandes Marques de Champagne.
 
Chacune offrait un grand Prix et la Maison MUMM Le prix Mumm des dirigeables.
 

Deux dirigeables sont inscrits pour le prix Mumm des aéronats, l'Astra  "Colonel Renard" et le "Zodiac III".

Le concours consiste à réaliser 5 tours de piste (50 km) dans le meilleur temps,

du dimanche 22 au dimanche 29 entre 9h et 11h ou de 13h à 18h 30.

Les magnifiques tribunes et le "Colonel Renard" qui arrive dans la journée du 23.

***

Le record sera établi par le "Colonel Renard" avec pour pilote H.Kapferer en 1h 19mn 49s.

***

***

Le dirigeable "Zodiac III" piloté par H. de Lavaulx, plus léger mais avec un moteur moins puissant,

manque de peu la victoire victime d'une panne d'essence, il fera au chronomètre 1h 25mn 1s.

Le voici au départ dans la journée du 27.

***

Le Meeting se terminera pour les dirigeables dans l'indifférence totale du million de spectateurs,

les aéroplanes qui devaient faire figure de "Petit Poucet"  volèrent la vedette au aéronats

et démontrèrent la supériorité de l'avion, plus rapide, plus maniable, moins encombrant donc plus facile à garer,

moins de personnels pour les assister craignant peu les intempéries ce furent les grands gagnants de concours,

les militaires entrevirent de grandes possibilités et passèrent commande,

ces premiers aéroplanes deviendront par la suite la base de ce qui deviendra "L'Armée de l'Air Française".

***

******************************************************************************

Septembre 1909

Les Grandes Manoeuvres D'Automne du Bourbonnais, Lapalisse Allier.

Pour la première fois (vu les résultats satisfaisants des vols du dirigeable "République")

le Ministère de la Guerre décide d'expérimenter l'incorporation d'un aéronat aux

grandes manoeuvres qui allaient avoir lieu dans le Bourbonnais, un grand hangar démontable

fut installé près de Lapalisse, et il fut décidé que le "République" s'y rendrait par la voie des airs.

Le 3 septembre piloté par le capitaine Bois le "République" quittait Chalais-Meudon.

***

Une première panne l'obligeait à faire escale à 12 km de au delà de Montargis,

vite réparée une heure après il repartait.

***

Mais à la Charité-Sur-Loire, le moteur chauffait ( mauvaise circulation d'eau )

se grippait obligeant l'équipage à atterrir dans de mauvaises conditions à 105 km du départ

, aux Policards commune de Jussy-Le-Chaudrier, les quelques paysans se trouvant là

se saisir du guiderope mais ne purent empêcher la nacelle de venir s'empaler sur un pommier isolé,

ce qui occasionna des avaries multiples aux parties rigides ainsi qu'à la nacelle, quand au dirigeable qui avait perdu

beaucoup de gaz, il se creusait et faisait craindre le pire si le vent se levait.

***

Il fut décidé pour ne pas subir le sort du "Patrie" de le dégonfler,

et de finir le voyage par chemin de fer.

Le démontage de la plate forme et de la nacelle.

***

Sitôt arrivé à son hangar de campagne les avaries furent réparées, et le dirigeable regonflé.

Il était prêt pour les grandes manoeuvres dans le camp du général Goiran.

***

 Hangar démontable et transportable système Vaniman brevet déposé en 1909, fabriqué par

les "Etablissements Bessonneau" filatures, cordages,tissages, situés à Anger.

 Il servira aussi pour les aéroplanes sous un autre modèle,

c'est l'ancêtre des Béconnards.

***

Pendant les manoeuvres le "République" évolua presque tous les jours au-dessus des troupes,

deux équipages avaient été prévus l'un commandé par le capitaine Bois,

l'autre par le capitaine Marchal un officier du génie.

La nacelle avant un départ.

***

L'appareillage pour l'ascension. Carte datée du 19/09/1909.

***

Après le " Lâchez-tout ! " sur la droite le hangar de campagne.

***

Grace aux renseignements recueillis au cours de reconnaissances, le général Goiran parfaitement

renseigné sur les dispositions du camp adverse, en tira un sérieux avantage pour l'élaboration de ses tactiques de combats.

L'option dirigeable marquait des points, bon signe pour l'avenir militaire des aéronats.

***

*************************************************************************************

Dans le même temps se déroulait à Paris la première Exposition Internationalede

de Locomotion Aérienne au Grand Palais.

Le stand des hangars démontables.

Dubois & Cie 7 Rue Saint Amand. Paris.

hangar-vaniman-expo-paris-1909-cachet.gif

***

hangar-vaniman-expo-paris-1909.gif

***

*******************************************************

Vint la fin des manoeuvres, et le 25 septembre 1909 fut donc décidé de confier à l'équipe

du capitaine Marchal le choix de ramener le dirigeable à Meudon, ou... Par les airs !>, ou... Par le train !,

l'officier choisi les airs et à 6 h 45 avec le capitaine Marchal commandant de bord,

le lieutenant Chauré, les adjudants Réau et Vincenot le dirigeable République pris la route du nord.

republique-nacelle-en-route.gif

***

Moulin était déjà dépassé quand se produit l'accident une des pales de l'hélice

venait de se détacher et frappait l'enveloppe qui d'une petite déchirure pris de l'ampleur et tourna en catastrophe,

le gaz en s'échappant agrandit la déchirure, tout l'hydrogène s'échappa et le dirigeable piqua du nez puis

s'écrasa au sol, nacelle, charpente métallique, enveloppe,

devint une masse informe et dans cet amas, les hommes morts, tués sur le coup.

L'équipage.

***

 

Les débris du dirigeable près du Château d'Avrilly,

lieu ou se produit la catastrophe.

***

La pale de l'hélice, cause de l'accident.

helice-republique.gif

***

Les funérailles furent gigantesques, mais déjà un autre Lebaudy

était là pour le remplacer... Le "Liberté".

Une souscription nationale organisée par le journal Le Temps et l'Aéro-club de France,

permit d'amasser 304.000 francs. Une partie des fonds servit à venir en aide aux

familles des adjudants Réau et Vincenot. Le reste fut affecté à l'achat de deux dirigeables

pour le compte de l'Etat Français, un Zodiac et un Astra, et de quatre aéroplanes

que les constructeurs patriotes dans l'âme consentir à des prix réduits. Les frères Lebaudy quand à eux,

offrirent de construire à leurs frais un autre croiseur aérien qui aurait pour nom "Capitaine-Marchal".

********************************************************************************************* 

Le dirigeable "Liberté" était déjà construit quand le "République" fut accidentée,

ce qui déclencha l'arrêt des essais pour lui apporter quelques modifications.

Ses deux hélices métalliques furent remplacées par deux hélices en bois moins sujettes

à ces ruptures brusques que le sont les pales en métal.

***

Le 31 octobre le ballon achevait les essais de recette à Moisson, et était définitivement militarisé.

***

Le "Liberté" était destiné à la place forte de Belfort, un hangar avait été construit

par Paul Gay Ingénieur-Constructeur à Héricourt, Haute-Saône, ville distante de 18 km. 

D'une ouverture de 30 m, une hauteur de 25 m, une longueur de 100 m ce hangar était imposant.

***

Le dirigeable ne rejoindra Belfort que plus tard,

après les Grandes Manoeuvres de Picardie de 1910.

***

*******************************************************************************

Afin de comparer les qualités des différents types de dirigeables militaires,

les autorités militaires allemandes procèdent à de grandes manœuvres

du 28 octobre au 7 novembre 1909 à Cologne, 

Participent à ces manoeuvres ;

 Le Zeppelin (Lz V) "Z II" pilote Ingénieur Dürr, le "Gross II" pilote Commandant von Sperling,

le "Parseval I" pilote Capitaine von Kehler, le "Parseval III" pilote Lieutenant Stelling.

manoeuvre-cologne-1.gif

***

****************************************************************************************

Le 31 octobre 1909 s'achevait aussi l'Exposition International de l'Est, le "Ville de Nancy"

fut acheminée dans un centre de villégiatures... Pau, où l'on avait construit un hangar pour le recevoir.

Et... Le "Ville de Nancy" aménagé pour les excursions (Moteur plus puissant,

nacelle pour passagers) devint... Le "Ville de Pau".

***

Dans un autre temps la "Société Astra" avait mis un autre dirigeable en route...

 Le dirigeable '"Espana" ! Commandé par le Roi d'Espagne Alfonse XIII,

les essais commencèrent en octobre 1909 à Beauval et le 2 novembre un raid de 200 km fut effectué,

tout marchait pour le mieux quand trois jours plus tard suite à une panne de mécanisme, l'"Espana"

se trouva entrainé par le vent, le pilote privé de commandes, ne put qu'atterrir prés de

Fréminville à 82 km de son départ. Par mesure de prudence le ballon fut

démonté et expédié à Pau ou les essais de recette devaient se poursuivre.

Les essais de recette terminés il fut transporté par chemin de fer à Guadalajara (mars 1910),

et servit à l'entrainement des pilotes de l'armée espagnole.

***

*********************************************************************************

La DELAG (Acronyme de "Deutsche Luftschiffharts-AG"), est fondée par le comte Zeppelin l

e 16 novembre 1909 avec des capitaux privés et publics. Basée à Francfort,

tous ses appareils furent des dirigeables de la marque… Zeppelin !

delag.gif

***

Acheté le 11 novembre le Zeppelin "LzVI" sera le premier de la flotte.

zeppelin-lz-vi-delag-francfort-1909.gif

***

L’année 1910 verra la première liaison Francfort / Baden-Baden et Düsseldorf…

puis l’expansion continuera au point que trois ans plus tard le réseau s’étendra à d’autres

villes allemandes telles que Baden-Oos ; Berlin Johannisthal ; Gotha, Hambourg ;

Dresde et Leipzig. La desserte de capitales européennes est même envisagée.

******************************************************************************************* 

 

Commentaires (6)

cabanus

bonjour
Je n'ai pas de connaissance sur lui, mais allez voir sur ce site http://palicia.blogspot.com/2009_09_01_archive.html, vous trouverez des renseignement.
Amicalement Claude du Luberon

bourgeois
  • 2. bourgeois | 21/02/2012

je cherche des récits des grandes mannoeuvres du Bourbonnais dirigées par le Général Trémeau à ce moment là, il pouvait être sur les lieux de l'accident; merci de me dire si vous le connaissez

dannau
  • 3. dannau | 07/03/2011

Pouvez vous me donner la signification du mot ASTRA
merci

C D

audrey-ann
  • 4. audrey-ann | 18/11/2010

jaimerais savoir le canada appartiait a qui a la belle époque merci

DOYEN Christian
  • 5. DOYEN Christian | 25/09/2010

Un parent du même nom a été le précepteur du comte de la Vaulx avant 1850.Son enseignement l'a porté ds les airs,comme le reste de la famille en incluant l'homme-oiseau Valentin.Mon père est décédé en parachute sportif en tant que fondateur du para-club suisse romand à Yverdon!...

Lombard Yves
  • 6. Lombard Yves (site web) | 11/08/2009

je vous propose un echange réciproque de lien avec la page suivante du site UMC
http://aviation.maisons-champagne.com/dir.php?centre=03-gp-ballons&menu=10

si OK donnez moi un email pour envoi du logo
amities YL

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 21/02/2017

×